Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation Du Blog

  • : 2 gourmands en Chine !
  • : Notre vie à Shanghai. Un peu de ce qui nous étonne, nous révolte, nous émerveille et beaucoup de nos expériences culinaires !
  • Contact

Catégories

        
    
     
   
 
       
Jiaotong
 
         

        Best of 3



        reunionnaisdumonde





http://www.wikio.fr

30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 05:02

Nous avons trouvé notre nouveau restaurant japonais préféré (Haiku/Hatsune c'est bien bon, mais des rolls tous les jours ... c'est un peu cher pour la Chine). On l'a baptisé "Chez Kaori", le vrai nom du restaurant étant bizarrement pour nous moins facile à retenir ( 羽田 Yutian).
Kaori du nom d'une serveuse que les garçons trouvent mignonne........... J'aurais bien voulu interdire les 5-6 repas qu'on a faits en un mois (dont 4-5 en 10 jours avec Le Touriste), mais les repas qu'ils servent là bas sont trop bons, alors je peux tout leur pardonner.
D'ailleurs Kaori n'est pas que jolie, elle est aussi très gentille, exaspérant comme certaines filles sont parfaites, n'est-ce-pas ?

Bref, revenons au restaurant, il est tout près de notre école, donc très pratique pour y manger le midi. Et surtout, le midi, les prix sont plus qu'abordables, pour ne pas dire vraiment pas cher vu la qualité et la quantité. Un menu varie de 38 yuans à 50 yuans, soit le prix d'un kebab ou d'un happy meal à la Réunion ou d'un cocktail sans alcool plein de glaçons à Hippopotamus.

Le midi, on ne mange pas de plats super sophistiqués, de rolls à la hatsune (le soir, oui par contre). Leurs menus comportent des plats très classiques japonais, mais très bien faits avec des ingrédients très frais et de qualité :
- le plat principal (croquettes de pomme de terre -très bons- ou poisson grillé ou katsudon ou poulet grillé mariné ou sahimis/suhis ou tempuras ou ... je sais plus mais il y a beaucoup de choix),
- des petits condiments,
- de la salade,
- du riz (même leur riz, j'adore),
- soupe miso,
- une omelette à la vapeur,
- un morceau de fruit,
- café ou glace.
Le tout servi dans un plateau avec de la vaisselle trop belle (que Le Touriste aurait bien voulu voler). Tout a l'air d'être en petite quantité, mais au final, le menu rassasie plus que bien le ventre de ces messieurs.

Comment dire, pour faire plus simple ? C'est une vraie japonaise qui nous a montré ce restaurant, qu'elle trouve elle-même très bon et qui, selon elle, ressemble à ce qu'elle mange dans son pays.



Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 05:52

Non les chinois ne sont pas tous bouddhistes, avec des yeux bridés, les cheveux noirs raides et la peau jaune. Il existe une partie de la Chine, tout à l'ouest qui s'appelle le Xinjiang (Wikipédia est mon ami). Cette région autonome est peuplée en majorité de Ouïgours, qui parlent une langue turque et sont musulmans. Donc si un jour vous croisez quelqu'un ressemblant à un turque avec les yeux légèrement bridés mais les cheveux pas chinois et pourtant qui parle parfaitement mandarin, c'est normal. La première fois, ça fait bizarre.

Nous sommes dons allés tester un restaurant du Xinjiang à Shanghai. La spécialité dans ces types de restaurant c'est le mouton : brochettes de mouton, mouton rôti décortiqué à la main (ceci expliquant les gants transparents fournis), galettes/pain, nuggets d'aubergine pour accompagner tout ça.

Et en prime, une ambiance plutôt festive : des serveurs qui crient dans tous les sens (dans la fameuse langue turque) et qui dansent (en invitant parfois les clients à les rejoindre - ouf, on m'a pas choisie). En tous cas, le mouton -certes, bien gras- est vraiment très bon ! Et bien sûr, comme des gourmands
, on en est ressortis avec le ventre bien trop rempli.





L'adresse :
Shanghai Xinjiang Restaurant
上海新疆饭店
280 Yishan Lu, près de Nandan Lu


Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 06:26




Pudong, le nouveau Shanghai, le quartier des affaires, là où les tours donnent le vertige. On est montés tout en haut de la 2ème plus grande tour de Shanghai, la Jin Mao Tower de 421 mètres. Un ascenceur nous emmène jusqu'au 88ème étage, à 340 mètres, à une vitesse de 9,1 mètres par seconde. On y est donc en 45 secondes, et ça nous coûte 88 yuans (cher !!!!). Mais la vue est quand même superbe à voir et surtout impressionnante. Toutes les autres tours ont l'air ridiculement petites à côté, et on croirait voir sous nos yeux une reproduction du jeu vidéo Sim City.
Sur la photo de gauche ce n'est pas la Jin Mao Tower mais la Pearl Tower, c'est la vue depuis les 340m de la Jin Mao Tower. Et la photo de droite est la vue "intérieure" ... soit les 88 étages, essentiellement des bureaux et un hôtel.

Pour info :
- Tour Eiffel avec antenne 324 m
- Pearl Tower avec antenne 468 m, 350 m l'étage le plus haut
- Jin Mao Tower 421 m
- Shanghai World Financial Center 492 m



Pour cause d'hébergement d'un zarab  ;p, je n'ai pas trop le temps de poster plein d'articles cette semaine. Alors je vous laisse juste avec toutes les autres photos de Pudong : ici .
Mais bientôt des photos d'un restaurant du xinjiang et une vidéo de chef la recette version chinoise ;)
Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 00:00
 

Alors apparemment le nom du restaurant 代官山 ne veut rien dire en chinois, c'est pas moi qui l'ai dit (c'est une source chinoise pure ;p). Je n'ai donc pas de traduction française à vous donner :p .

On cherchait quelque part où manger dans un des immenses centres commerciaux de Xujiahui. On avait le choix entre une bonne dizaine de restaurants ... dur, dur. Et puis, devant ce restaurant, on a vu plein de chinois attendre avec un ticket dans la main. En général, très bon signe.

Ambiance "fashion" et clientèle jeune génération chinoise. Et des plats originaux :
- jus de kumquat servi dans une carafe,
- rouleaux de riz souflés avec sauce curry et fruits de mer,
- makis saumon, crabe, crevettes, papaye, sauce coréenne et amandes (...)
C'était donc plutôt de la cuisine fusion (plats asiatiques avec une touche occidentale).

On en a eu pour 170 yuans (aux trois plats cités précédemment, il faut ajouter un plat de Udons sautés aux fruits de mer), donc environ 19€ pour deux ventres bien trop remplis. C'était bon bien sûr. A essayer au moins une fois. Mais David et moi on est d'accord, à ce prix là, on préfère de la bonne cuisine cantonaise !

Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 00:00

C'est un peu une des grandes découvertes culinaires depuis qu'on est arrivés à Shanghai. Juste en bas de chez nous, deux petits "snacks/stands" proposent des galettes croustillantes.
On appelle ça galette parce qu'on a mis 3 semaines avant de découvrir que ça s'appelle  手抓饼 Shou Zhua Bing (prononcez, chodjuabing... qui a dit que le chinois c'était compliqué ? ;p). Ce sont donc des genres de crêpes croustillantes salées - venant de Taiwan - auxquelles on peut rajouter un oeuf et/ou du fromage et/ou du bacon et choisir une sauce.

Et David adore ça parce que c'est tout ce qu'il aime :
- pas cher : 3 yuans le basique (+1 ou 2 yuans selon l'ingrédient rajouté), soit environ 30-50 centimes, soit le prix d'un samoussa pour une galette qui remplit facilement mon ventre (...le mien seulement)
- croustillant
- ... et gras !

Et puis c'est fait juste devant nous, la preuve en images :




C'est la fin de cuisson, pas encore eu l'occasion de filmer le début (David en a pas mangé depuis une semaine ... un record)

Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 00:00

David ne craint pas tout ce qui se mange. Y compris les brochettes faites dans la rue le soir. Tous les soirs, à partir de 20h-21h, des "marchands ambulants" apparaissent et vendent livres, chiots (oui, oui), "mines sautées"... et brochettes !

Après une demie journée à manger plats chinois (à midi), pizza (à 14h), milk shake, cheese cake bien lourd (à 16h), re-plats chinois (à 19-20h), glace (à 21h), David et un copain américano-philippin ont décidé de terminer par des brochettes.  Oui, parce que n'allez pas croire que c'est moi qui accompagne David dans toutes ses envies culinaires.
La brochette de mouton est à 2 yuans et celle au poulet à 1 yuan. 10 centimes, c'est ridicule comme prix... ça paye même pas le bout de bois de la brochette en France - j'exagère à peine ;p -. Il y a aussi des brochettes de légumes, de porc, de champignons ...

David s'en est sorti sans séquelles gastriques :p. Et apparemment, c'est surtout trèèès bon.
 
Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 04:52

Après avoir vu le PSG au Parc des Princes, Federer à Bercy, Laure Manaudou dans l'avion et Alizée Cornet à l'aéroport (non, pas la chanteuse), me voici dans un match de CBA à Shanghai.
Pour ceux qui sont comme moi, CBA c'est la Chinese Basketball Association. En clair, la NBA avec un C. Tout est effectivement reproduit selon le modèle américain : pom pom girls chinoises, mascottes, musique de fond, supporters... (en 10 fois moins impressionant bien sûr, mais amusant quand même).

Ce soir-là, c'était Shanghai (en blanc) contre Zhejiang.
Les tickets varient de 20 yuans (2€) à 300 yuans (35€), on a pris ceux à 40 yuans. Mais on aurait très bien pu prendre les moins chers et s'assoir n'importe où parce qu'il n'y avait aucun contrôle et la salle était à moitié vide. Apparemment, cette année les Shanghai Sharks ne sont pas très bien classés... pour ne pas dire "zot lé faib" (ils sont avant-derniers, Zhejiang est 5e). Ceci expliquant peut être le peu de spectateurs. Ils ont d'ailleurs perdu 109 à 120.

Et pourtant ! Le club de Shanghai est là où a débuté le célèbre Yao Ming, qui fait 2 fois ma taille et dont la main est l'équivalent de 3 fois mon pied.

En bonus vidéo : la mascotte des Shanghai Sharks essaie de faire un dunk



Et plus sérieusement :





Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 00:00

En France, des Feiyue exactement comme celles-ci sont vendues à 50€. A Shanghai, on vient de les acheter pour 30 yuans les blanches, et 35 yuans les noires, soit 4€ la paire de chaussures. Bon, j'avoue que les finitions sur celles-là ont l'air d'être moins propres que sur celles vendues en France. Mais quand même... à part ça il n'y a vraiment pas de différence.

Je vous laisse donc calculer la marge que se partagent les intermédiaires et revendeurs français sur ses chaussures, apparemment à la mode.


Mr le Podologue David, lui, les a achetées pour la danse du lion. Oui, parce qu'à l'origine ce sont des chaussures, nées à Shanghai dans les années 20, particulièrement "adaptées à la pratique des arts martiaux, grâce à sa semelle moulée à 250°C permettant un appui sur toutes les parties du pied". (On en apprend des choses sur ce blog !)

L'adresse du seul petit magasin de Shanghai :
ici 
                                                   
Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 06:28


Voici un aperçu du Shanghai moderne. Xujiahui est un quartier / immense carrefour proche de chez nous. Quand je dis proche, entendez par là 20 minutes de marche à pied (5 min en taxi). Oui, parce qu'ici quand quelqu'un vous dit "ah mais c'est pas très loin", méfiez vous quand même.

Xujiahui est bondé de monde, tout le temps. Plein de voitures, plein de bâtiments partout... Pour donner l'illusion d'un peu de nature dans tout ce bitume, vous avez quelques palmiers (je sais pas comment ils font pour survivre dans ce froid). Je dois quand même avouer que c'est assez impressionant et quelque peu magique, surtout la nuit.

Pour l'instant, on sait juste ce qu'il y a dans la grosse boule (à gauche de la photo) : plein de restaurants et tout ce qu'on veut en matière d'électronique-informatique. C'est là où on a déjà acheté un routeur, des accessoires pour le mac de David, mon dictionnaire electronique. C'est là où David bave devant les Psp et les Wii.

A part ça, le ciel gris que vous voyez, c'est celui qu'on a pratiquement tous les jours depuis qu'on est arrivés. Un mélange de pollution et de vrais nuages... avec de la pluie en supplément gratuit.

Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 15:09
 


Restaurant japonais Matsuri, à volonté (boissons incluses, même alcoolisées)
Environ 10 stands différents : sushis, teppanyaki, ramen, okonomiyakis, tempuras, desserts,...
Le "buffet" est tellement grand qu'à chaque place est donné le plan du restaurant.
158 yuans après 20h, 128 yuans midi et ladies' night (mercredi soir). Ok, un peu cher pour la Chine (environ 15€), mais on a vraiment tout à volonté et faits instantanément sur place.




Et quand on a le ventre bien rempli, on a le droit d'écrire sur des petites tablettes du style temple japonais :



Matsuri 1 2 3
4ème étage, 951 Hongxu Lu,
Gubei/Hongqiao
près de Yan'an Xi Lu

Repost 0
Published by °·:* Fact*:·° 陳慧儀 - dans Shanghai
commenter cet article